Bon résultat opérationnel au premier semestre 2020

13.08.2020, Communiqué ad hoc selon lʼarticle 53 RC, Suisse

Grâce à un modèle commercial largement étayé et un niveau d'efficience élevé, Bell Food Group a enregistré des progrès opérationnels au premier semestre 2020 malgré la pandémie de coronavirus. La croissance organique du chiffre d'affaires s'est élevée à 2,9%. Au niveau de l'EBIT, le résultat opérationnel a progressé de 2,4%. Les domaines d'activité Bell Suisse et Bell International y ont principalement contribué, alors que le domaine Convenience a souffert des répercussions de la pandémie. Bell Food Group souligne son engagement durable en publiant pour la première fois un rapport entièrement rédigé selon les standards GRI sur ses pratiques en matière de développement durable.

Au premier semestre 2020, le chiffre d'affaires des marchandises de Bell Food Group s'est élevé à CHF 2,0 milliards, soit une progression de CHF 59,3 millions ou 2,9% par rapport à l'exercice précédent après correction des désinvestissements et effets de change. La perte de chiffre d'affaires due à la cession des activités sur les produits de charcuterie échaudés en Allemagne en 2019 a pu être compensée.

En raison du confinement dans les différents pays, les chiffres d'affaires du canal des services alimentaires ont fortement reculé pendant plusieurs semaines. Par ailleurs, la restriction de la mobilité a modifié les habitudes alimentaires et d'achat des consommatrices et des consommateurs. Ce phénomène a principalement péjoré le domaine d'activité Convenience, avec ses assortiments de produits à emporter, ainsi qu'une part significative du chiffre d'affaires dans le secteur des services alimentaires.

Dans son secteur central de la viande et des produits carnés, Bell Food Group a en revanche enregistré une nette progression dans le canal du commerce de détail qui a permis de compenser le recul parmi les services alimentaires, surtout en Suisse où le tourisme d'achat était stoppé par la fermeture des frontières. Le groupe a également résisté au contexte hostile au niveau international. Grâce à la concentration sur le jambon cru initiée l'année dernière et à la mise en œuvre systématique des mesures visant des gains d'efficience, le domaine d'activité Bell International a réalisé des progrès notables par rapport à l'exercice précédent, indépendamment des facteurs exogènes.

A raison de CHF 59,4 millions, l'EBIT exprimé est en hausse de CHF 1,4 million ou 2,4% par rapport au niveau corrigé de l'exercice précédent. Le résultat semestriel exprimé s'élève à CHF 34,9 millions, soit une progression de CHF 44,5 millions par rapport aux valeurs de l'exercice précédent qui incluaient des facteurs extraordinaires.

Évolution dans les domaines d'activité
Le chiffre d'affaires des marchandises de Bell Suisse s'est élevé à CHF 1,0 milliard, soit une hausse de CHF 37,7 millions (+3,8%) par rapport à 2019. Le volume des ventes a progressé de 1,6% à 62,6 millions de kilos. Bell Suisse a compensé le recul du chiffre d'affaires dans le canal des services alimentaires par l'augmentation significative des ventes dans le commerce de détail. Ce domaine d'activité a donc extrêmement bien résisté à la crise du coronavirus. Afin de consolider la position dominante en Suisse, les travaux de construction d'un nouvel entrepôt frigorifique ont débuté en juin. Bell Food Group disposera ainsi d'ici début 2023 d'un entrepôt ultramoderne à Oensingen qui lui permettra de concentrer sur un seul lieu les capacités de stockage internes et externes. La productivité augmentera en outre sensiblement alors que la consommation de ressources sera divisée par deux.

Le domaine d'activité Bell International a enregistré un chiffre d'affaires des marchandises de CHF 481,9 millions qui représente une progression de 8,1% par rapport à l'exercice précédent après correction. Le volume des ventes a connu une croissance organique de 2,0% à 102,4 millions de kilos. Après un net renchérissement des matières premières pour la viande porcine l'an passé, la situation s'est un peu détendue au premier semestre 2020. Les trois divisions du domaine d'activité ont contribué au progrès opérationnel. La situation a aussi continué de s'améliorer en conséquence sur le plan du résultat. C'est ainsi que les mesures prises pour améliorer l'efficience ont permis un net redressement du résultat dans le secteur de la volaille. La concentration sur le segment du jambon cru initiée l'an passé dans la division Bell Allemagne produit également de bons résultats. Au niveau international, Bell Food Group poursuit son orientation stratégique sur les segments offrant des perspectives intactes et dans lesquels un certain seuil critique est atteint. La vente de deux sites de production en Hongrie et en France, ainsi que celle du centre logistique en Belgique, se situent également dans ce contexte de concentration des activités internationales.

Le chiffre d'affaires des marchandises du domaine d'activité Convenience s'est élevé à CHF 515,2 millions, soit un recul de CHF 19,7 millions (-3,6%) par rapport à l'exercice précédent après correction. Ce domaine a été le plus durement frappé par les répercussions de la pandémie de coronavirus, principalement dans les secteurs des services alimentaires et des assortiments à emporter dans le commerce de détail. Contrairement aux deux autres domaines d'activité, ces manques à gagner n'étaient pas compensés dans la même ampleur par le canal du commerce de détail et un recul du résultat n'a pas pu être empêché. Afin de renforcer le canal des services alimentaires, l'élargissement de l'assortiment par des produits et concepts de solutions sur mesure se poursuit. Fin juin 2020, la division Hilcona a initié une coopération d'avenir avec l'hôpital universitaire de Bâle (USB) pour la commercialisation de solutions nutritionnelles destinées aux hôpitaux et maisons de retraite qui recourent à la technologie prometteuse MicroPast. Pionnier dans ce secteur, l'USB dispose par ailleurs d'un grand savoir-faire dans le domaine exigeant de la physiologie nutritionnelle. A l'avenir, Hilcona commercialisera les menus produits par l'USB et élargira ainsi sensiblement son spectre de prestations dans ce segment en croissance.

La durabilité en ligne de mire
Bell Food Group souligne son engagement durable en publiant pour la première fois un rapport entièrement rédigé selon les standards GRI sur ses pratiques en matière de développement durable. Le groupe a ainsi posé les bases en vue de rapports détaillés et transparents dans le domaine de la durabilité, conformément aux critères GRI (Global Reporting Initiative). Le but de ces rapports est de fournir chaque année des informations plus approfondies sur l'engagement de Bell Food Group dans le domaine du développement durable.

Le nouveau poulailler SST Plus, un projet pilote de Bell Suisse réalisé en 2020 pour l'élevage de poulets d'engraissement à bilan énergétique neutre selon la norme suisse SST (système de stabulation particulièrement respectueux des animaux), est un bon exemple des efforts du groupe dans ce domaine. Ce poulailler produit l'énergie nécessaire à partir de ses propres sources renouvelables, ne consomme pas de CO2 et émet moins de poussière et d'odeurs.

Perspectives
La pandémie de coronavirus a eu des répercussions dans de nombreux domaines de Bell Food Group. Assurer la santé du personnel, tout en maîtrisant les conséquences du confinement sur les canaux du commerce de détail et des services alimentaires, a constitué un défi d'envergure. La mise en œuvre systématique de mesures d'hygiène et de protection à tous les sites a permis jusqu'à présent de prévenir une propagation du virus au sein du groupe. Parallèlement, les disponibilités de livraison ont pu être maintenues tout au long de la crise.

L'incertitude quant au déroulement de la pandémie dans les mois qui viennent compliquent les pronostics pour le deuxième semestre. Bell Food Group est d'avis que la levée partielle des mesures anti-Covid conduira progressivement à un nouveau rétablissement du chiffre d'affaires dans le canal des services alimentaires. Dans le commerce de détail en revanche, les chiffres d'affaires devraient probablement revenir à un niveau comparable à celui d'avant la pandémie. Grâce à sa réactivité et à son efficience, le domaine d'activité Bell Suisse est bien armé pour faire face. L'évolution positive dans le domaine d'activité Bell International devrait probablement se poursuivre, grâce aux gains d'efficience ainsi qu'à l'accent placé sur le jambon cru de qualité supérieure et la volaille issue d'une production durable. Le domaine d'activité Convenience profitera de l'assouplissement des mesures anti-Covid et devrait enregistrer de nets progrès au second semestre 2020, grâce à son orientation stratégique et à une capacité d'innovation élevée.

A propos de Bell Food Group
Bell Food Group compte parmi les principaux transformateurs européens de viande et de produits Convenience. L’offre comprend de la viande, de la volaille, de la charcuterie ainsi que des produits des gammes Seafood et Convenience. Les marques Bell, Eisberg, Hilcona et Hügli permettent au groupe de répondre aux attentes diverses des clients. Ceux-ci représentent notamment le commerce de détail, le Food Service ainsi que l’industrie alimentaire. Un effectif d’environ 12 000 personnes a réalisé un chiffre d’affaires annuel de plus de CHF 4 milliards. Bell Food Group est coté à la Bourse suisse.

Avez-vous des questions ?

Responsable Corporate Marketing/Communication

Davide Elia

+41 58 326 3030 media@bellfoodgroup.com

Responsable de projet Corporate Communication

Fabian Vetsch

+41 58 326 3030 media@bellfoodgroup.com