Bell Food Group procède à des réorientations stratégiques notamment par l’abandon des activités des produits de charcuterie échaudés en Allemagne

14.08.2019, Publicité événementielle, Suisse

Le premier semestre 2019 était marqué par la forte hausse des prix des matières premières pour la viande en Europe, la transformation organisationnelle de Bell Allemagne et une météo défavorable. A raison de CHF 2,0 milliards, le chiffre d’affaires corrigé de Bell Food Group était au niveau de l’année précédente. La mise en service en Autriche de l’usine la plus moderne d’Europe dans cette catégorie permet à Bell Food Group de développer sa position sur le marché du Convenience.

Après correction des effets de change ainsi que de ceux liés aux acquisitions et restructurations, le chiffre d’affaires des marchandises de Bell Food Group au premier semestre 2019, de CHF 2,0 milliards, était au niveau de l’année précédente. Le volume des ventes corrigé s’élève à 266,7 millions de kilos, soit une hausse de 2,2 % par rapport à l’exercice précédent. La part du segment du Convenience au chiffre d’affaires total de Bell Food Group a augmenté d’env. un point de pourcentage pour atteindre le niveau de 27 %.

Le bénéfice brut a baissé de CHF 3,4 millions à CHF 768,2 millions. Ce montant englobe le renchérissement significatif des matières premières pour Bell Allemagne et Bell International, avec des répercussions sur le bénéfice brut de l’ordre de CHF 6,0 millions. Grâce à une gestion efficiente des coûts, les frais de personnel et les coûts généraux sont stables au niveau opérationnel par rapport à l’exercice précédent. A raison de CHF 116,8 millions, l’EBITDA a enregistré un recul de CHF 19,8 millions au premier semestre 2019 par rapport à 2018. Des coûts uniques proportionnels de CHF 10 millions liés à la vente des activités des produits de charcuterie échaudés en Allemagne y sont inclus.

Après correction d’effets liés aux acquisitions et en tenant compte des réajustements extraordinaires pour la vente des activités des produits de charcuterie échaudés en Allemagne (CHF 25,0 millions), les amortissements marquent une légère hausse par rapport à l’exercice précédent. L’EBIT corrigé s’élève à CHF 46,0 millions. Ce montant comprend des charges spéciales conditionnées par l’évolution des prix des matières premières pour la viande porcine ainsi que des coûts de démarrage et de réaffectation d’un montant de CHF 12,0 millions. En tenant compte des frais de restructuration liés à la vente des activités des produits de charcuterie échaudés en Allemagne de CHF 35,0 millions, il en résulte un EBIT comptabilisé de CHF 11,0 millions. En raison de l’affaiblissement du cours de l’euro, le résultat financier de CHF –7,5 millions est en baisse de CHF 0,9 million par rapport à l’exercice précédent.

Les conséquences de l’acceptation du projet de révision de la fiscalité des entreprises en Suisse ainsi que la modification des taux d’imposition des bénéfices dans différents cantons apparaissent dans le poste « Impôts ». L’adaptation des impôts latents s’est traduite par une hausse unique de la charge fiscale de CHF 2,0 millions. Après correction des coûts relatifs à l’abandon des activités des produits de charcuterie échaudés en Allemagne et des charges fiscales uniques, le résultat semestriel de CHF 27,4 millions marque un recul de CHF 5,1 millions par rapport à l’exercice précédent. En tenant compte des coûts de désengagement et des charges fiscales uniques, le résultat semestriel s’élève à CHF –9,6 millions.

Le bilan au 30 juin 2019 ne présente pas de changements significatifs par rapport à celui de fin d’année. La quote-part de fonds propres est de 46,4 % et les engagements financiers nets s’élèvent à CHF 696,9 millions. Bell Food Group présente ainsi une structure de bilan très solide.

Bell Suisse
Le chiffre d’affaires des marchandises de Bell Suisse s’élève à CHF 982,0 millions, ce qui correspond à une légère baisse par rapport à l’exercice précédent (CHF –13,5 millions, –1,4 %). Ce recul est principalement à rapporter au canal du commerce de détail, lequel présente un tassement généralisé en 2019. En outre, le démarrage de la saison des grillades était tardif en raison de la météo. A raison de 61,7 millions de kilos, le volume des ventes a reculé de 2,1 millions de kilos (–3,3 %) par rapport à l’exercice précédent.

Les mesures initiées l’année dernière ont produit une nette amélioration du résultat au premier semestre 2019. Malgré un recul quantitatif dans le commerce de détail, le bénéfice brut a progressé, notamment grâce à une nouvelle augmentation de la production de viande réalisée en Suisse. Associé à une gestion efficiente des coûts, ce facteur a permis à Bell Suisse d’augmenter nettement le résultat général par rapport à l’année précédente.

Bell Allemagne
A raison de CHF 197,3 millions, le chiffre d’affaires des marchandises de Bell Allemagne s’est réduit de 22,0 % par rapport à l’exercice précédent, du fait de la réaffectation du site de Bad Wünnenberg et du recul général dans le commerce de détail. Le volume des ventes a baissé de 11,4 millions de kilos (–30,5 %) à 25,9 millions de kilos. Ce résultat englobe la perte des quantités de Bad Wünnenberg ainsi que l’abandon délibéré d’assortiments peu rentables dans le segment du jambon cru.

Le 24 juin 2019, Bell Food Group a annoncé la vente des activités des produits de charcuterie échaudés de Bell Allemagne. A l’avenir, les activités commerciales en Allemagne se concentreront sur le développement de la position dans le segment du jambon cru de qualité supérieure, d’origine allemande et internationale.

Conformément aux prévisions, la nouvelle usine de production de jambon Serrano a été mise en service au premier semestre 2019 à Fuensalida dans les environs de Madrid. Avec l’usine de Casarrubios del Monte, Bell dispose désormais de capacités de production de plus d’un million de jambons Serrano par an. Les spécialités ibériques produites en Estrémadure complètent l’assortiment espagnol. Bell Food Group renforce ainsi sa compétence dans le segment du jambon cru et pourra poursuivre sa progression à l’avenir.

Le site de Bad Wünnenberg sera réaffecté dans le courant de l’année à la production d’articles du segment du Convenience frais. Par rapport à l’exercice précédent, la réaffectation entraîne des coûts supplémentaires prévus de CHF 2,0 millions au premier semestre. Pour l’ensemble de l’exercice, Bell Food Group prévoit des coûts supplémentaires de l’ordre de CHF 8,0 millions, c’est-à-dire légèrement inférieurs à ce qui avait été prévu.

Bell International
Bell International a réalisé un chiffre d’affaires des marchandises de CHF 329,0 millions, ce qui correspond, après correction des effets de change, à une hausse de 3,8 % (CHF 12,1 millions) par rapport à l’exercice précédent. Au premier semestre 2019, le volume des ventes a augmenté de 2,6 millions de kilos (+3,2 %) à 83,5 millions de kilos.

Sur les plans du chiffre d’affaires et de l’écoulement, toutes les sociétés nationales de Bell International ont enregistré des progrès par rapport à l’exercice précédent. Les prix élevés des matières premières de la viande porcine ont en revanche entraîné une hausse massive des coûts d’approvisionnement. Les mesures annoncées dans le cadre du bouclement annuel 2018 en vue d’améliorer le résultat dans le secteur de la volaille de Hubers ont porté leurs fruits. Après un bon début d’année, la météo défavorable a toutefois restreint les ventes dans le segment rentable des produits pour le barbecue.

Convenience
Dans le domaine d’activité Convenience, le chiffre d’affaires des marchandises a augmenté de CHF 33,2 millions à CHF 548,9 millions au premier semestre 2019. Le volume des ventes a augmenté de 7,7 millions de kilos à 99,4 millions de kilos. Cette progression est notamment à rapporter à l’effet sur toute l’année de l’entreprise Sylvain & CO qui avait été reprise en mai 2018. Les divisions Eisberg, Hilcona et Hügli ont en outre enregistré une nouvelle croissance organique. Les trois divisions ont profité de progressions auprès des principaux clients dans les canaux du commerce de détail et des services alimentaires.

La production du nouveau site d’Eisberg à Marchtrenk (AT) a démarré au premier semestre 2019. Cette usine qui est la plus moderne du genre en Europe produit désormais quotidiennement des articles du segment du Convenience frais pour les marchés allemand et autrichien. La moitié environ des lignes de production prévues avait été mise en service à fin juin. Le démarrage de la production s’est effectué conformément aux prévisions. Par rapport à l’exercice précédent, le résultat opérationnel comprend des coûts y relatifs d’environ CHF 3,0 millions.

Perspectives
Pour l’ensemble de l’année 2019, Bell Food Group prévoit des coûts d’approvisionnement toujours élevés pour la viande porcine. De ce fait, nous visons de nouvelles adaptations des prix de vente au cours du second semestre 2019 et prévoyons des progrès opérationnels supplémentaires dans tous les domaines d’activité. L’entreprise se concentrera par ailleurs sur la mise en service des nouveaux sites de production, la réaffectation du site de Bad Wünnenberg et la vente des activités sur les produits de charcuterie échaudés en Allemagne. Bell Food Group aura ainsi réalisé une étape stratégique majeure en vue de son essor et pourra en profiter à l’avenir.

A propos de Bell Food Group
Bell Food Group compte parmi les principaux transformateurs européens de viande et de produits Convenience. L’offre comprend de la viande, de la volaille, de la charcuterie ainsi que des produits des gammes Seafood et Convenience. Les marques Bell, Eisberg, Hilcona et Hügli permettent au groupe de répondre aux attentes diverses des clients. Ceux-ci représentent notamment le commerce de détail, le Food Service ainsi que l’industrie alimentaire. Un effectif d’environ 12 500 personnes a réalisé un chiffre d’affaires de plus de CHF 4 milliards. Bell Food Group est coté à la Bourse suisse.

Avez-vous des questions ?

Responsable Corporate Marketing/Communication

Davide Elia
Investor Relations

+41 58 326 3030 media@bellfoodgroup.com

Responsable Corporate Communication

Fabian Vetsch
Contact médias

+41 58 326 3030 media@bellfoodgroup.com