Produits et approvisionnement

Bell Food Group détient une position dominante sur le marché en s’appuyant sur son orientation stratégique dans le domaine « Produits et approvisionnement ». Une attention particulière est portée dans ce contexte aux quatre pôles centraux dans notre secteur d’activité, à savoir les produits d’origine animale, les matières premières végétales, les emballages ainsi que les matières auxiliaires et d’exploitation.

 Nous nous engageons en faveur de produits écologiques produits dans le respect du bien-être des animaux et des responsabilités sociales. 

Convenience, la production et l’approvisionnement durable de nos matières premières animales et végétales est une priorité de premier plan. En Suisse, où nous abattons et dépeçons nous-mêmes, Bell Food Group écoule une proportion élevée de viande provenant d’élevages particulièrement respectueux des animaux. Près de la moitié des animaux de boucherie proviennent d’élevages appliquant des normes élevées de bien-être animal. Dans le domaine de la volaille, cela représente même une proportion de 100%. La sensibilité des consommateurs face aux conditions d’élevage augmente aussi en dehors de la Suisse. En Autriche, nous sommes le principal prestataire de viande de poulet biologique et, en Allemagne, nous sommes le leader du marché dans le segment de la viande de dinde biologique. En ce qui concerne notre secteur d’activité Seafood en Suisse, nous soutenons également les efforts visant à promouvoir une pêche durable. Bell est l’un des membres fondateurs du WWF Seafood Group. 99% des produits de Bell Seafood proviennent de sources durables selon les critères du WWF.

Pour la production de nos produits Convenience, nous misons sur la régionalité et une agriculture durable. La majeure partie de nos matières premières végétales dans le domaine d’activité Hilcona est produite par des cultivateurs sous contrat et répond aux critères préétablis en matière de développement durable. Dans ce domaine, la certification des agriculteurs par SwissGAP/GlobaGAP fait office de standard minimal.

Des standards minimaux sont définis pour les matières premières critiques. Cela concerne notamment des produits tels que les œufs, l’huile de palme ou les légumes. Le but de ces standards est d’assurer le respect de critères aussi bien sociaux qu’écologiques.

Effets économiques indirects

Étant l’un des principaux producteurs de viande et de produits Convenience, Bell Food Group contribue de manière significative à assurer l’existence de nombreux fournisseurs tout au long de la chaîne de valeur.

Nous, en tant que Bell Food Group, mais également en tant que membre de l’industrie alimentaire globale, nous sommes un employeur de poids, aussi bien en fournissant des emplois directs, mais également par le biais des places de travail dans les industries et les entreprises qui nous sont associées, telles que la logistique, l’agriculture, l’alimentation animale et la production de semences. Bell Food Group contribue ainsi au développement économique dans la branche alimentaire ainsi que dans les secteurs en amont et en aval.

Vu leur nombre, il n’est pas possible d’énumérer tous nos fournisseurs. C’est pourquoi nous allons nous concentrer sur quelques producteurs agricoles sous contrat qui sont directement en amont et avec lesquels nous travaillons de manière particulièrement intensive.



2016201720182019
Hilcona... en Suisse et Liechtenstein431424449443
Eisberg... en Suisse et Liechtenstein
45505230/18*
Eisberg... en Hongrie13121315
Eisberg... en Roumanie2222
Eisberg... en Pologne4444
Eisberg... en AutricheN/AN/AN/A18**

*inkl. Sylvain & CO / **en cours de réalisation

Avant tout, les agriculteurs pratiquant le production intégrée (mais également tous les autres fournisseurs) font confiance à Bell Food Group et comptent sur nous pour acheter leurs produits, transformer les matières premières avec soin et en respectant des standards élevés, abattre les animaux de manière respectueuse et commercialiser les produits.

Les prestations de Bell Food Group

Dans l’intérêt de nos actionnaires et de toutes les autres parties prenantes, nous visons une croissance mesurée et une constance sur le marché. Nous investissons régulièrement dans nos sites de production. Nous modernisons en cas de besoin et agrandissons lorsque le marché le permet. Nous avons par exemple investi plus de 70 millions dans la construction d’une usine de produits Convenience à Marchtrenk en Autriche. Elle passe pour l’une des entreprises Convenience les plus modernes d’Europe.

Sur le site Bell d’Oensingen en Suisse, la construction d'un nouvel abattoir est également planifiée, de manière à pouvoir continuer à garantir des processus répondant aux plus hauts standards dans le secteur de l’abattage des bœufs.

Avec ces investissements, nous misons sur nos sites existants, et nous cherchons à satisfaire les attentes de notre clientèle et à garantir et à améliorer les bénéfices de Bell Food Group.

 Les améliorations ne proviennent pas seulement des investissements. Nous nous efforçons aussi constamment d’optimiser et de rendre plus efficaces nos processus commerciaux quotidiens et le transfert d’informations dans la production et l’administration.  Ainsi, sur de nombreux sites, nous appliquons déjà un système de gestion et de structuration du travail global, propre à l’entreprise (Top Bell Productive Management [Top BPM] ).

Provenance régionale

Pour l’approvisionnement, nous nous efforçons d’établir des relations à long terme avec nos fournisseurs.

À chaque fois que les conditions économiques et la disponibilité le permettent, nous achetons des matières premières régionales ou même locales dans les pays où nous produisons.

La provenance régionale des matières premières telles que la viande et les légumes ne répond pas seulement à une demande de notre clientèle, mais renforce également l’économie de nos zones de production. C’est pourquoi nous accordons une grande valeur à un approvisionnement régional.

Les données ci-dessous se réfèrent à une sélection des matières premières de provenance régionale ainsi qu’à des matières premières de production intégrée.

Indices

Bell Suisse


2016201720182019
Proportion de bovins et de veaux transformés issus de l'élevage en Suisse par rapport à l'ensemble des bovins et des veaux transformés
89.93 %88.57 %90.45 %87.95
Proportion de porcs transformés élevés en Suisse par rapport à l'ensemble des porcs transformés
99.97 %99.98 %99.89 %
97.21 %
Proportion de volailles transformées issues de l'élevage en Suisse par rapport à l'ensemble des volailles transformées
83.39 %82.55 %82.92 %87.01 %

Hubers/Sütag


2016201720182019
Proportion de viande de poulet transformée provenant de l'élevage en Autriche par rapport à l'ensemble de la viande de poulet transformée (Hubers)68 %64 %64 %N/A
Proportion de viande de dinde transformée provenant de l'élevage en Allemagne par rapport à l'ensemble de la viande de dinde transformée (Sütag)84.6 %83.5 %80.9 %88.7 %

Hilcona


2016201720182019
Poroportion de légumes/fruits transformés de Suisse et du Liechtenstein dans le total des légumes/fruits transformés
48 %
48 %
47 %49 %


Eisberg

Site de productionProportion de légumes/fruits transformés en...2016201720182019
Eisberg Schweiz...  Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein
111 %111 %111 %50 % / 58 %*
Eisberg Ungarn... Hongrie51 %55 % 51  %46 %
Eisberg Rumänien... Roumanie8 %6 %4 %2 %
Eisberg Polen... Pologne43 %40 %46 %42 %
Eisberg Österreich... AutricheN/AN/AN/A20 %**

* y c. Sylvain & CO / **en cours de réalisation

Afin de stimuler les ventes de produits régionaux, Bell Food Group propose également des produits portant un label de qualité régional, respectivement des spécialités régionales avec des indications géographiques protégées ou des programmes et répond ainsi aux attentes des clients en matière de régionalité:

  • Jambon Serrano
  • Thüringer Rostbratwurst (Allemagne)
  • Jambon cru des Grisons ou du Valais (Suisse)
  • Schwarzwälder Schinken (Allemagne)
  • Bratwurst de veau de St-Gall (Suisse)
  • Viande des Grisons (Suisse)
  • Saussicon Vaudois (Suisse)
  • etc.

Le caractère régional gagne également en importance, notamment en ce qui concerne le bien-être des animaux : Se procurer les animaux dans la région proche des abattoirs garantit des trajets et des temps de déplacement plus courts, ce qui contribue au bien-être animal.

Production de produits d'origine animale

La viande est une matière première importante pour Bell Food Group Près de 70% de notre chiffre d’affaires des marchandises (situation 2018) provient des produits d’origine animale. Améliorer le bien-être des animaux est l’un de nos buts principaux pour lequel nous nous engageons jour après jour.

Pour y arriver, nous travaillons avec différents intervenants tout au long de la chaîne de création de valeur : les clients, les agriculteurs, les ONG et les organes gouvernementaux.

Exigences légales et standards minimaux pour les matières premières animales

Pour la fabrication de « produits animaux », il convient d’appliquer au minimum les exigences légales du pays de production. Le respect de ces exigences minimales n’est pas vérifié par Bell Food Group lui-même, mais par le biais des mécanismes de contrôle officiels (Office fédéral de l’agriculture [OFAG, CH], Bundesanstalt für Landwirtschaft und Ernährung [BLE, DE], etc.). Notre ambition est de mettre en œuvre ces standards minimaux et ces exigences légales pour l’ensemble de notre assortiment de produits dans le secteur des matières premières animales.

  • Pour la viande fraîche et les produits carnés, exigences légales du pays de provenance et recommandations de l’UE (ordonnance sur la protection des animaux en Allemagne et en Suisse, etc.)
  • Pour les œufs, exigences de KAT, AMA, QS, AgroVet ou autres standards similaires tels que Bio (Bell Food Group en entier)
  • Pour le poisson et les produits Seafood, marques stratégiques d’aquaculture et de pêche respectueuses de l’environnement et permettant de conserver les stocks (WWF score 1–3), pour tous les autres produits WWF score 1–4
  • Lait et produits laitiers respectant les exigences légales du pays de provenance
  • Produits et formes de production interdits (DON'Ts) et animaux, poissons et fruits de mer d’espèces particulièrement menacées (liste rouge de l’IUCN) dans tout le Bell Food Group

Garantie de bonnes pratiques de production/du bien-être animal

Pour Bell Food Group, en tant que grande entreprise de production européenne, le bien-être animal est un thème important et central.

De manière générale, nous aimerions pouvoir proposer à nos clients des produits provenant de divers niveaux et de différents programmes de bien-être animal. Les consommateurs peuvent ainsi choisir au sein d’une large offre et déterminer eux-mêmes quels sont les critères qui leur tiennent particulièrement à cœur. En fonction de la demande et des désirs des clients, nous pouvons ainsi livrer des marchandises correspondant à différents standards de bien-être animal (QM Viande suisse, Systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux [SST], Sorties régulières en plein air [SRPA], Naturafarm, Tierwohlabel 1 Stern DE, etc.)

Si les animaux proviennent de programmes avec ou sans label, garantissant un bien-être animal plus élevé, outre les contrôles étatiques susmentionnés visant à vérifier le respect des exigences légales, d’autres contrôles sont effectués par les détenteurs du programme ou du label.

Pour une sélection de programmes labellisés et de producteurs sous contrat, nous nous appuyons également sur des inspections régulières effectuées par un organisme reconnu et indépendant pour contrôler le respect des exigences supplémentaires et garantir les bonnes pratiques de fabrication (transport des animaux, temps d’attente des animaux dans les étables, procédures d’étourdissement et d’abattage).

Nous faisons aussi contrôler régulièrement nos propres abattoirs par des organismes indépendants (Protection suisse des animaux PSA, BSI Schwarzenbek, etc.).

Dans certains marchés, la demande pour des produits provenant d’animaux issus de programmes garantissant un bien-être animal amélioré est encore faible et jouit d’un grand potentiel de croissance. Dans ces marchés, la proportion de produits avec plus de bien-être animal est donc encore faible.

Nous devons accepter cette situation et adapter notre offre à la demande. Dans le cas contraire, nous devrions « délabelliser » de grandes quantités de marchandises, ce qui est difficilement réalisable du point de vue économique.

Utilisation d’antibiotiques

La santé des animaux joue un rôle central dans leur bien-être. Elle influence aussi grandement la qualité de nos produits.

Dans la mesure du possible, nous nous engageons activement en faveur d’une réduction raisonnable de l’utilisation d’antibiotiques. Par exemple, dans la production intégrée de volailles, nous engageons des vétérinaires. Grâce à un travail intensif de conseil et de prévention, nous avons réussi à réduire l’utilisation d’antibiotiques à un minimum.

Dans nos abattoirs, nous procédons par ailleurs à des analyses de résidus d’antibiotiques après l’abattage. Pour des raisons logistiques, il n’est pas possible de prélever des échantillons sur chaque animal lors de la surveillance des niveaux de résidus d’antibiotiques. Les animaux à tester sont sélectionnés sur la base d’une analyse des risques.

Programmes visant à améliorer la santé des animaux/le bien-être animal

Nous misons également sur des programmes visant à améliorer la santé des animaux. En Suisse, nous soutenons par exemple le « Programme santé des porcs Plus » ainsi que des programmes en faveur de la santé des veaux. En Allemagne et en Autriche, nous procédons à un monitoring des antibiotiques dans le cadre du système QS.

En matière de bien-être animal, nous nous engageons aussi en faveur de la recherche. Dans ce contexte, nous travaillons aussi bien avec des instituts de recherche que directement avec des exploitations agricoles, et nous soutenons des projets avec notre savoir-faire et notre large réseau.

À l’avenir, nous continuerons à nous engager activement en faveur du bien-être animal. Notre objectif est de vendre de plus en plus de produits provenant d’animaux élevés dans le cadre de programmes améliorant les standards de bien-être animal. Pour y arriver, nous dépendons évidemment beaucoup de l’évolution de la demande sur le marché.

Production de produits végétaux

Les matières premières et ingrédients d’origine végétale sont également très importants pour Bell Food Group (fruits et légumes, épices, huiles/graisses végétales, produits transformés [p. ex. tofu], etc.).

Près d’un tiers de notre chiffre d’affaires marchandises (situation 2019) provient de produits d’origine végétale, essentiellement dans le secteur Convenience (Hügli, Eisberg, Hilcona).

Mais des matières premières végétales ont également leur place chez Bell suisse et Bell International dans des créations telles que des brochettes de viande, des marinades pour les grillades, etc.

Dans ce domaine, augmenter la proportion de produits provenant d’une agriculture écologiquement contrôlée est donc également un objectif prioritaire pour Bell Food Group. Nous nous y engageons formellement.

Pour y arriver, nous travaillons avec différents intervenants tout au long de la chaîne de création de valeur : les clients, les agriculteurs, les ONG et les organes gouvernementaux.

Exigences légales et standards minimaux pour les matières premières végétales

Pour la fabrication de « produits végétaux », il convient d’appliquer au minimum les exigences légales du pays de production. Le respect de ces exigences minimales n’est pas vérifié par Bell Food Group lui-même, mais par le biais des mécanismes de contrôle officiels (Office fédéral de l’agriculture [OFAG, CH], Bundesanstalt für Landwirtschaft und Ernährung [BLE, DE], etc.). Notre ambition est de mettre en œuvre ces standards minimaux et ces exigences légales suivantes pour l’ensemble de notre assortiment de produits dans le secteur des matières premières végétales d’ici à 2020.

  • Fruits et légumes européens selon les directives Global GAP ou similaires
  • L’huile de palme est au minimum certifiée RSPO
  • Riz de producteurs BSCI ou standard similaire
  • Noisettes de producteurs BSCI ou standard similaire

Garantie de bonnes pratiques de production

Même si la proportion de produits végétaux par rapport au chiffre d’affaires marchandises est nettement plus faible, nous accordons également une grande importance aux bonnes pratiques de production au point de vue écologique.

Nos produits végétaux labellisés sont contrôlés par des organismes étatiques pour vérifier le respect des exigences légales, et par les titulaires des programmes et des labels concernés.