Environnement et ressources

Les efforts en vue d’améliorer le bilan environnemental de Bell Food Group reposent principalement sur l’utilisation durable et la mise en œuvre optimisée de ressources comme l’eau et l’énergie. Diverses mesures visent à éviter ou à réduire la consommation excessive de telles ressources. En même temps, nous voulons augmenter la part représentée par les énergies renouvelables.

 Nous prenons soin de l'environnement et ménsgeons les ressources ! 

Dans le cadre de nos rapports relatifs au développement durable, nous intégrons l'ensemble de Bell Food Group et prenons en compte tous les sites et entreprises qui en font partie. Les participations minoritaires de l'entreprise n'y figurent en revanche pas.

Bell Food Group a considérablement grandi et changé ces dernières années. En raison notamment de la manière dont les données et les indices sont recensés, les différentes années ne sont pas toujours entièrement comparables au niveau du groupe.

Energie

Les énergies fossiles constituent une ressource limitée et leur combustion génère des émissions de gaz à effet de serre (GES). Sur le plan global, la réduction de leur utilisation ainsi que le passage à des énergies renouvelables sont un thème central.

Notre but est de ce fait de réduire la consommation d'énergie fossile autant que faire se peut tout en augmentant l'efficience énergétique ainsi que la part des énergies renouvelables. Cet objectif est ancré dans notre stratégie relative au développement durable. Un tel enjeu représente cependant un énorme défi, du fait qu'il requiert généralement beaucoup de temps et d'importants investissements ainsi que des mises à jour techniques.

La sécurité des denrées alimentaires est la priorité absolue dans notre branche. La plupart des processus d'assurance qualité ou d'hygiène consomment toutefois beaucoup d'énergie, comme le refroidissement de divers produits à basse température – plus la température est basse, plus l'apport énergétique est élevé – ou le nettoyage approprié de nos installations qui nécessite principalement de l'eau chaude. Amener cette eau à la température adéquate consomme également beaucoup d'énergie. Par ailleurs, la consommation d'énergie augmente aussi parallèlement au degré de transformation des matières premières. Certaines étapes de la production d'un aliment prêt à consommer, comme la friture, sont très énergivores.

Ces conditions-cadres représentent un défi majeur pour notre entreprise et restreignent partiellement notre marge de manœuvre en vue d'atteindre notre objectif de réduction de la consommation d'énergie.

Délimination

Nous tenons compte de la consommation d'énergie de toutes nos activités à tous nos sites. La consommation d'énergie des étapes de production en amont, comme l'élevage ou la production de légumes, n'est en revanche pas prise en compte.

Mesures

Un système interne de gestion de l'énergie est appliqué dans nos usines et nous fournit non seulement une vue d'ensemble constante de notre consommation, mais simplifie aussi l'identification et la détermination des potentiels d'économies. Les sites de Bell en Allemagne sont en outre certifiés selon la norme de gestion de l'énergie ISO 50.001.

Nous investissons dans des mesures de gains d'efficience. Les mesures ci-après ont notamment contribué de manière déterminante à la réduction de la consommation d'énergie et à l'optimisation de l'efficience :

Les mesures suivantes sont prévues dans un proche avenir :

Indices

En raison des divers rachats et cessions d'entreprises en 2016, 2017 et 2018, les chiffres des différentes années ne sont pas comparables du fait qu'ils se rapportent toujours à la structure d'entreprise aux dates de référence.

Les combustibles suivants entrent dans la catégorie « chaleur » : mazout, gaz, chaleur à distance à 50% et biomasse.

IndiceUnité2016201720182019
Consommation d’énergie totale (électricité + chaleur)
MWh464'288488'256535'162489'305
Consommation d’énergie spécifique (électricité + chaleur)
MWh/tonne ventes1.121.080.990.92
Consommation d’énergie totale issue de sources renouvelables (électricité + chaleur)
MWh199'332265'264290'207243'391
Consommation d’énergie totale issue de sources renouvelables (électricité + chaleur) – Proportion
Proportion en % d’électricité et de chaleur au total
43 54 54 50

L’indice énergétique prend en compte la consommation d’électricité (renouvelable / non renouvelable) et la consommation de chaleur (renouvelable / non renouvelable). La consommation de carburant sur les trajets effectués avec les véhicules propres (carburant voiture de tourisme + flotte propre) et celle des moyens de transport externes ainsi que des vols (marchandises et collaborateurs) ne sont pas prises en compte.

Eau

L'eau est une ressource précieuse. Des thèmes tels que le stress hydrique et la qualité de l'eau ont une portée globale. Dans certaines régions, la pénurie d'eau est aiguë.

Nous poursuivons de ce fait l'objectif de réduire autant que possible notre consommation d'eau. Cet objectif est ancré dans notre stratégie relative au développement durable. Un tel enjeu représente cependant un énorme défi.

Nos processus requièrent beaucoup d'eau et le volume d'eaux usées est par conséquent également élevé. Le nettoyage adéquat de nos machines, équipements et bâtiments consomme beaucoup d'eau, tout comme le lavage des fruits, légumes et salades. Dans les deux domaines, l'eau est pourtant indispensable afin d'assurer l'hygiène et la sécurité des denrées alimentaires.

Ce contexte nous confronte à de grands défis en ce qui concerne les mesures de réduction et limite parfois le champ de manœuvre.

Délimination

Nous tenons compte de la consommation d'eau dans le cadre de toutes nos activités sur tous nos sites. La consommation d'eau pour la production des matières premières, l'élevage ou la culture de légumes par exemple, ainsi que les niveaux en amont et en aval ne sont pas pris en compte.

Mesures

Sur l'ensemble de nos sites, la consommation d'eau est mesurée soit par nous-mêmes, soit au niveau de l'approvisionnement notamment par les fournisseurs d'eau locaux. Ce recensement nous permet un contrôle constant de notre consommation et, par conséquent, d'identifier et d'extrapoler des potentiels d'économies. Nous voulons limiter le prélèvement d'eau autant que faire se peut.

Nous traitons et purifions les eaux usées à un niveau au moins conforme aux réglementations locales avant qu'elles ne soient traitées dans les stations d'épuration communales. Nous respectons sur ce plan les exigences réglementaires aux sites de production concernés.  
La station d'épuration des eaux usées du site de production d'Eisberg à Dällikon représente à la fois un cas particulier et un projet phare du groupe depuis 1999. Les eaux usées sont purifiées et injectées directement dans le circuit naturel après épuration.

Les mesures ci-après ont principalement contribué à la réduction et à une meilleure efficience de notre consommation d'eau:

Indices

IndiceUnité2016201720182019
Volume total d’eau prélevée 
m34'803'2444'985'4526'296'4146'079'303
Consommation spécifique volume total d’eau prélevée
m3/tonne ventes11.6011.0011.6011.50

Le tableau montre le volume total de la consommation d’eau du Bell Food Group.

Explications complémentaires : La consommation d’eau de la division Eisberg n’avait encore pas été prise en compte en 2016 car l’intégration n’était encore pas terminée. La division Hügli est prise en compte dans la saisie des données pour la première fois en 2018 car l’entreprise n’a rejoint Bell Food Group qu’en 2018.

Emissions

Les gaz à effet de serre sont responsables du changement climatique. Ainsi que les accords internationaux (protocole de Kyoto, accord de Paris, etc.) le prévoient, une réduction des émissions de gaz à effet de serre est absolument nécessaire.

Notre usage de l'énergie produit notamment des émissions de gaz à effet de serre, qu'il s'agisse de combustibles fossiles pour les processus de production ou de carburants et combustibles pour le transport et la production de chaleur. Notre objectif est par conséquent de réduire les émissions.

Comme déjà décrit au paragraphe « Energie », la plupart de nos processus sont très énergivores. Cela génère une certaine quantité d'émissions de gaz à effet de serre. Pour des raisons liées à la qualité des produits, la sécurité des denrées alimentaires, le refroidissement et le nettoyage, notre volonté de réduire la consommation d'énergie est soumise à des limites qui restreignent notre marge de manœuvre dans la réalisation de notre objectif.

Délimination

Nous prenons en compte les émissions aussi bien directes qu'indirectes produites par nos activités sur tous nos sites.

Les émissions directes (émissions de type 1) et indirectes liées à l'énergie (émissions de type 2) se composent de:

  • Electricité et chaleur (voir paragraphe «Energie»)
  • Trajets dans des voitures appartenant à Bell Food Group
  • Transports et trajets de véhicules appartenant à Bell Food Group, poids lourds, véhicules de service, etc.

Les émissions suivantes n'y sont pas comprises :

  • CO2 pour l'étourdissement et gaz MAP
  • Vols effectués par les employés
  • Transports externes par des prestataires, y c. transport de matières premières avec des véhicules n'appartenant pas à l'entreprise
  • Trajets privés des employés

Les émissions dans la production des matières premières, l'élevage ou la culture de légumes par exemple, ainsi que les niveaux en amont et en aval ne sont pas pris en compte. Selon la matière première, la majorité des émissions de gaz à effet de serre est générée en amont, par exemple dans l'élevage ou la production d'aliments pour animaux.

Mesures

Les mesures ci-après ont principalement contribué à la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre.

Au-delà de ces mesures, nous voulons consacrer un engagement ciblé à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Bell Food Group a des activités internationales, réparties sur de nombreux sites. De ce fait, certains de nos collaborateurs doivent parfois se déplacer pour assurer les échanges nécessaires entre les sites. Afin de réduire les distances parcourues, nous offrons à nos collaborateurs l'utilisation d'un service de vidéoconférence.

Indices

IndiceUnité2016201720182019
Émissions de gaz à effet de serre dans l’absolu (Scope 1 & 2)Tonnes de CO290'72561'87474'68269'278
Émissions de gaz à effet de serre spécifiques (Scope 1 & 2)
Tonnen CO2/tonne ventes0.220.140.150.13

La division Eisberg n’était encore pas prise en compte en 2016 car l’intégration n’était encore pas terminée. La division Hügli est prise en compte dans la saisie des données pour la première fois en 2018 car l’entreprise n’a rejoint Bell Food Group qu’en 2018.

Eaux usées et déchets

Une gestion responsable et efficiente des ressources naturelles est un élément central du développement durable. Nous utilisons nos ingrédients et matières premières – en particulier les matières premières alimentaires – ainsi que les matières auxiliaires avec parcimonie et évitons tout gaspillage. Limiter les déchets est notre objectif suprême. Nous réduisons les déchets à la production et, lorsque ceux-ci sont inévitables, nous veillons à la meilleure valorisation possible, que ce soit par le biais du recyclage ou d'une utilisation énergétique. En même temps, nous sommes toujours à l'affût de nouvelles et de meilleures possibilités de recyclage, en nous intéressant aux approches novatrices en matière de gestion des déchets.

Le transport et l'élimination des déchets s'effectuent de manière professionnelle, grâce à la collaboration avec des prestataires sélectionnées. De cette manière, nous assurons une gestion responsable de nos déchets.

Délimination

Comme l'élimination des déchets ne fait pas partie de nos attributions, nous collaborons avec des prestataires dans ce domaine. Nous sommes en revanche responsables d'un tri des matières dans les règles de l'art afin de permettre le meilleur recyclage ou élimination possible.

Mesures

Nous recensons les déchets à tous nos sites en 13 catégories séparées (bois, ordures, carton, papier, biomasse, etc.). Nous définissons la méthode d'élimination de chaque déchet.

Les mesures ci-après ont principalement contribué à la réduction de la quantité de déchets ou à une meilleure valorisation.

Indices

Les conditions relatives à l'élimination des déchets varient d'un pays à l'autre. Nous recensons de ce fait séparément les types de déchets en fonction des voies d'élimination sur la base de 13 fractions différentes. En fonction des sites, les feuilles mixtes sont en revanche incinérées ou utilisées comme combustible de substitution.

IndiceUnité2016201720182019
Quantité totale de déchets
Tonnes46'67857'95273'76586'082
Quantité spécifique de déchetsTonnes/tonne ventes0.110.130.140.16
Taux de recyclage%77 82 82 86

Le tableau montre la quantité totale de déchets du Bell Food Group, y compris le taux de recyclage.

La division Hilcona n’était encore pas prise en compte dans la saisie des données des déchets  en 2016 car l’intégration n’était encore pas terminée. La division Hügli est prise en compte dans la saisie des données pour la première fois en 2018 car l’entreprise n’a rejoint Bell Food Group qu’en 2018.