Gestion de la qualité et sécurité des denrées alimentaires

Le Bell Food Group dispose d’un système de gestion de la qualité très complet qui nous permet d’assurer que tous les impératifs légaux, liés aux divers standards, labels et exigences des clients, ainsi que toutes les règles internes relatives à l'hygiène et aux processus sont contrôlés, documentés et respectés. Grâce à ce système, Bell est en mesure de garantir la sécurité des denrées alimentaires.

Par le biais d’audits internes, formations sur l’hygiène, la BPP (bonne pratique de production), le concept HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Points) et d’autres mesures, notre gestion qualité prépare constamment les divers sites et leur personnel aux contrôles et audits des autorités (UE, Inspectorat des denrées alimentaires, etc.), de clients et de sociétés de certification (IFS, labels tels que Bourgeon Bio, MSC, Berg/Alp, etc.).

Tous les sites ont de nouveau fait l’objet d’un audit au cours de l’exercice considéré sur le standard IFS version 6 reconnu par GFSI (Global Food Safety Initiative). Tous les certificats ont été confirmés une fois de plus. Certains sites ont en outre fait l’objet de contrôles selon le standard BRC (British Retail Consortium) et également obtenu confirmation. La même chose s’applique à des labels tels que Bourgeon Bio et des labels de qualité tels que QS, Suisse Garantie, MSC (Marine Stewardship Council) et l’Ordonnance sur l’utilisation des dénominations pour le label « Pro Montagna ». Des audits externes ont également confirmé ces certificats pour les sites concernés. Les autorisations d’exploiter sont régulièrement contrôlées par les autorités sur la base des risques, ce qui fut également le cas dans l’exercice considéré. Au moins un audit s’est déroulé sur chacun des sites. Une série d’audits de clients à différents sites complète le spectre des contrôles et certifications réussis.

Communications aux médias

23.06.2017

L'autorité allemande de la concurrence abandonne la procédure contre Bell Allemagne

L'autorité allemande de la concurrence (Bundeskartellamt) a mis fin à la procédure contre Bell Allemagne. L’amende de 100 millions d’euros prononcée en juillet 2014 est ainsi caduque.

Plus