Environnement et ressources

Ressources/énergie

Dans le cadre de l’amélioration du bilan environnemental de Bell Food Group, l’utilisation durable et optimisée des ressources constitue l’élément moteur. Des mesures ont été définies afin de lutter contre le gaspillage. Dans toute la mesure du possible, il faut éviter ou réduire la consommation de ressources, en sachant que celles qui sont utilisées doivent être valorisées ou substituées. En même temps, nous voulons augmenter la part représentée par les énergies renouvelables.

Pour la période 2012–2020, les sites de production de Bell Suisse ont conclu un accord-cadre avec l’Office fédéral de l’environnement portant sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre ainsi que de la consommation d’énergie. Au cours de l’exercice considéré, nous avons bien maintenu le cap. Dans certains domaines, les objectifs convenus ont même été dépassés. En plus de nos sites de production, les producteurs sous contrat sont également contrôlés par l’Office fédéral de l’environnement. Depuis le dernier rapport de ce service, environ la moitié de tous nos producteurs sous contrat dans le domaine de la volaille ont investis dans l’efficience énergétique de leurs exploitations. Différentes mesures telles que le remplacement des systèmes de commande de la climatisation, l’isolation de l’enveloppe des bâtiments, le passage à un chauffage à copeaux de bois ou au propane ou des installations de récupération de chaleur ont déjà permis de réduire les émissions annuelles de CO2 de plus de 660 tonnes. En même temps, 2’070 MWh d’énergie calorifique ont pu être économisés. À l’aide d’indices de référence, des mesures d’optimisation en vue d’améliorer l’efficience énergétique et le bien-être animal pourront à l’avenir être présentées aux producteurs de volaille. Désormais, la moitié de toutes les exploitations nouvelles disposent d’une installation photovoltaïque pour leur propre production d’électricité.

Les potentiels d’économies et de gains d’efficience des processus et des consommateurs de chaleur sont évalués et optimisés à différents sites en Suisse par le biais d’analyses dites du pincement (« pinch ») ou de méthodes similaires. Suite à celles-ci, nous récupérons la chaleur perdue au cours des processus là où elle peut être utilisée judicieusement et réduisons ainsi notre consommation d’énergie. Au cours de l’exercice considéré, des analyses de la consommation électrique et thermique ont été effectués au site de Cheseaux et à l’abattoir de Bâle. À Zell, des optimisations ont permis de réduire la consommation de mazout de 1’000 MWh.

Des mesures comparables sont également appliquées au niveau international. Des check-up énergétiques sont régulièrement menés à l’échelle de Bell Food Group ; nous analysons les processus et élaborons des mesures pour réduire les émissions de CO2, la consommation d’énergie et améliorer l’efficience énergétique.

Un refroidissement dans les règles de l’art ainsi que la récupération de chaleur font partie des priorités en matière d’efficacité des ressources pour nos installations de production. À Zell, Oensingen ainsi qu’à Dällikon, diverses mesures visant à optimiser la récupération de chaleur ont été réalisées dans l’exercice considéré. En même temps, différentes analyses étaient effectuées sur les consommateurs de chaleur. Depuis plusieurs années, le site de Schaan se procure déjà toute la chaleur utilisée au cours des processus de production auprès de l’usine d’incinération de Buchs SG. L’électricité provient à 100 % d’énergies renouvelables.
La réduction de la consommation d’eau fait également partie des priorités. Des analyses de la consommation d’eau d’équipements qui en utilisent beaucoup, comme par exemple les installations de réfrigération ou de nettoyage, ont été menées à différents sites. Nous procédons également à des optimisations sur les installations de lavage des caisses. En collaboration avec la société Fraunhofer, nous identifions d’autres potentiels d’économies d’eau.

La qualité du recensement des données relatives à l’énergie influence grandement l’identification de potentiels d’optimisation et la supervision des mesures d’amélioration. À cet effet, nous avons lancé un projet pilote pour améliorer la qualité des données aux sites de Zell et Suhl. Dans ce cadre, nous testons un nouveau système de mesure qui permet une saisie automatique des données.

Groupe Bell consommation

Déchets/recyclage

Chaque année en Suisse, ce sont env. 450’000 tonnes de matériel d’emballage qui finissent dans les déchets. Bell Food Group s’engage afin de réduire ces quantités. Nous prévoyons d’atteindre cet objectif grâce à différentes mesures dans les domaines de la réduction et du recyclage. Un concept de recensement homogène permet d’identifier de grandes quantités de déchets, et de les réduire dans un processus continu. Dans le cadre d’une mesure visant à réduire les déchets générés par du papier d’étiquetage, nous participons à un système de recyclage. Cette mesure a été testée en 2015 par le biais d’un projet pilote. L’année d’après, elle a été étendue à tous les sites concernés en Suisse. En Allemagne, la mesure est appliquée depuis 2013. Ce projet est constamment étendu à d’autres sites dès que les quantités de papier d’étiquetage sont atteintes. Au cours de l’exercice considéré, la proportion de recyclage avait atteint env. 82 %. Dans le cadre de nos efforts de réduction des quantités de matériel d’emballage, nous diminuons l’épaisseur de différents films transparents. En Suisse et en Allemagne, des mesures de réduction et substitution ont permis d’économiser env. 260 tonnes de matériel d’emballage dans l’exercice sous revue.

Transports

Depuis 2013, nous recourons au trafic combiné pour transporter nos produits depuis Bâle, Oensingen et Cheseaux vers le Tessin, avec un déplacement du transport de la route vers le rail. Bell Allemagne a réalisé un projet similaire en 2016 pour ses transports entre l’Italie et l’Allemagne. Les résultats des deux projets sont impressionnants. Afin d’identifier d’autres potentiels de réduction du CO2 dans le domaine des carburants, un projet de recherche sera lancé en 2018 en collaboration avec la société Fraunhofer.

Communications aux médias

13.02.2018

Bell Food Group poursuit sa croissance stratégique

Au cours de l’exercice 2017, Bell Food Group a poursuivi avec rigueur les orientations stratégiques tracées et concrétisé une nouvelle croissance. Les produits des ventes de marchandises ont aug...

Plus