Les racines de notre passion

Chronique

2018

Bell Food Group reprend la majorité de Hügli Holding à Steinach (SG) et poursuit ainsi l’élargissement de son portefeuille de produits dans le segment du Convenience.

2017

Toutes les activités du groupe sont regroupées à partir du mois d’avril sous la nouvelle entité de « Bell Food Group ».

Bell SA (le groupe) reprend au 1er janvier 2017 Frostag Food Centrum AG.


2016

En Suisse, Bell acquiert les entreprises Geiser AG, spécialisée dans l’approvisionnement de la restauration, et Cher-Mignon SA, établie en Valais et spécialisée dans la charcuterie.

Bell reprend le groupe Eisberg, spécialisé dans la production de fruits et salades de la gamme Convenience, et l’intègre au sein d’une unité avec Gastro Star organisée en tant que filiale indépendante de Hilcona.

Bell reprend le groupe Huber, spécialisé dans la viande de volaille.

Le chiffre d’affaires de Bell SA (le groupe) dépasse pour la première fois les 3 milliards de francs suisses.

2015

Le 1er mai 2015, Bell a exercé comme convenu l’option d’achat de 2 % supplémentaires de Hilcona AG et devient ainsi l’actionnaire majoritaire avec 51 %.

2011

Bell et Hilcona ont décidé de regrouper leurs activités complémentaires dans le secteur du Convenience frais sous le faîte de Hilcona AG. Dans le cadre de ce rapprochement, Bell apporte la division Convenience dans le groupe Hilcona et prend, en contrepartie, une participation de 49 % chez Hilcona.

En mai 2011, Bell reprend l’entreprise allemande Hoppe GmbH (Convenience).

Bell rachète la société Kocherhans und Schär AG établie à Schär AG. L’entreprise dispose ainsi de ses propres capacités de séchage pour la production de spécialités des Grisons.

2010

Un incendie s’est déclaré le 27 mars dans un entrepôt frigorifique de Frigo St. Johann AG à Bâle. Pour les pompiers de Bâle, cette intervention s’est avérée la plus longue de leur histoire avec 17 jours au total.

2009

Les 140 ans de Bell. Bell commémore ses 140 ans d’existence avec de nombreuses actions et un grand concours.

En janvier, Bell Holding SA reprend 75 % des parts de l’entreprise allemande Abraham GmbH, spécialisée dans la production de charcuterie à Seevetal près de Hambourg.

Le chiffre d’affaires de Bell Holding SA dépasse pour la première fois les 2 milliards de francs suisses.

2008

Bell reprend l’entreprise française Polette, spécialisée dans la production de charcuterie.

Juin : Pendant le Championnat d’Europe de football 2008, Bell ravitaille les fans dans l’UBS ARENA et les stades de Bâle et de Berne. Ce projet de diffusion de matchs sur écran géant constituait le plus grand mandat de restauration jamais placé en Suisse. Au total, Bell a ravitaillé nettement plus d’un million de personnes pendant l’EURO.

Bell rachète l’entreprise allemande ZIMBO, spécialisée dans la production de charcuterie, ainsi que la majorité de l’entreprise allemande Abraham, spécialisée dans le jambon.

2006

Une étape importante à l’étranger : Bell débute l’exportation de spécialités de charcuterie au Luxembourg.

2005

1er janvier : Dans le cadre d’une joint venture de Coop et du groupe commercial allemand Rewe, Bell apporte les sociétés Gastro Service et Grande Boucherie du Molard au sein d’une nouvelle entreprise baptisée transGourmet Holding AG.

4 février : 172 ans après le « cortège sauvage » de Samuel Bell-Löhrer (voir 1833), la clique « Märtplatz » organise un nouveau « cortège Bell » à 3 heures du matin.

2004

1er janvier : concentration sur le secteur d’activité central. Séparation des boucheries spécialisées de Bell par le biais d’un management buy-out.

2003

1er janvier : Les sociétés du groupe Bell Grieder AG, Geflügel- und Wild-Import AG, SEG-Poulets AG, Cool Food AG, Top Toque SA, Fleisch AG Lucerne et Vulliamy SA fusionnent au sein de Bell SA.

Septembre : Présentation du nouveau logo de Bell et lancement de la nouvelle identité visuelle.


2002

Le chiffre d’affaires du groupe Bell franchit pour la première fois le seuil de CHF 1,5 milliard.

2001

CoopForte : reprise de toutes les centrales de boucherie Coop. Mise en service des sites Grieder Berne, Grieder Gossau et Vulliamy Genève. Organisation de la structure du groupe Bell en six domaines d’activité.

1999

21 avril : transformation de Bell SA en Bell Holding SA. Mise en service de la 3e étape d’agrandissement à Bâle et de la fabrique de salami. Intégration de l’ex-groupe GWI au sein du groupe Bell.

1998

Intégration de la société SEG-Poulets AG dans le groupe Bell.

1997

Acquisition de 100 % des actions de Vulliamy SA.

1995

1er juillet : intégration de la Grande Boucherie du Molard dans le groupe Bell.

1994

27 avril : Assemblée générale de Bell SA à Bâle avec commémoration des 125 ans d’existence de l’entreprise.

4 septembre : Rencontre du personnel de Bell à Bâle à l’occasion des 125 ans d’existence de l’entreprise (« Bell Magic »).

1993

Mise en service de l'installation de de préparation (trieuse) à l'usine 1 à Bâle. Intégration de la société Bachmann AG, Lucerne, dans la maison mère. Ouverture de la centrale de distribution Bell à Kriens.

1992

Mai/juin : Mise en service de la nouvelle construction de la 2e étape. Etappe. Transformation de l’usine 2 sise Hagenaustrasse en centre de matières premières.
Le chiffre d’affaires du groupe Bell atteint pour la première fois plus de 1 milliard de francs suisses.

Die Bell Gruppe erreicht erstmals über 1 Mrd. Schweizer Franken Umsatz.

1991

1er juillet : Intégration de la grande boucherie Coop Bâle comme «usine 2» de Bell SA.

2 septembre : mise en service de la centrale de distribution de Bell Zurich.

18 octobre: 2e étape de l'extension à Bâle, achèvement du gros œuvre.

1990

31 octobre : début de la construction de la 2e étape d'extension au siège principal de Bâle.

1989

Nouvelle convention collective de travail pour toutes les entreprises du groupe Bell (cocontractants : FCTA , ASPB et SEC).  Déplacement de la fabrique de Lausanne dans de nouveaux locaux sur le périmètre de l’abattoir.

18 juin : Rencontre au siège de Bâle pour tout le personnel de Bell à l’occasion des 120 ans d’existence de l’entreprise (« Bell Party »).

1988

Mise en service du nouveau bâtiment d'ateliers à Bâle pour l'entretien technique des installations de production.   

1986

Fermeture du site de Wallisellen et vente de la participation berlinoise (Efha-Werke). Début d'une restructuration approfondie de l'entreprise avec réorientation sur le marché et resserrement considérable du réseau de succursales.  

1985

Mise en service du centre de production

1984

Bell se dote d’une nouvelle présence sur le marché (identité visuelle).


1983

1er juillet : intégration de la société Fleisch AG Lucerne dans le groupe Bell.

1982

Début de la construction du nouveau centre de production à Bâle (1re étape de l'extension).

1980

Aquisition d'une participation dans l'entreprise Maurer Frères SA à Kingersheim en Alsace. Ouverture d'une succursale à Coire.

1973

Construction et mise en service de la centrale de vente en gros à l'Elsässerstrasse 188 à Bâle.

1972

Ouverture de succursales à Bellinzone et à Davos.

Pour la première fois, le logo arbore plusieurs couleurs.


1971

Les spécialités Bell «Quick» font leur entrée sur le marché. Ouverture de succursales à St-Moritz et à Sion. Reprise des rayons viande et charcuterie dans la plupart des grands magasins du groupe Jelmoli. Reprise de la boucherie Bachmann AG, Lucerne.

1969

100e anniversaire sous le slogan « Bell Epoque ». Reprise de la société Grieder AG à Oensingen, puis construction d’un nouveau bâtiment pour la production (inauguration en 1971).

1968

Mise en service de la nouvelle fabrique pour sous-produits (graisses et protéines) à Bâle.  

1964

Reprise de la société Born AG, Bienne. Ouverture d'une succursale à Arosa.

1963

Reprise de la société Fleischwaren AG Wallisellen, suivie de l’agrandissement de la fabrique à Wallisellen qui devient le site de production de Bell et remplace l’ancienne usine d’Altstetten. 

1962

Ouverture de la maison du personnel à l'Elsässerstrasse 174, avec restaurant du personnel, vestiaires et sauna. 

Le logo à cette époque :


1961

Mise en service de la nouvelle chaufferie (centrale énergétique) de la fabrique de Bâle.  Inauguration de succursales à Lugano et à Locarno. Le réseau de succursales est à son apogée, avec 172 points de vente. Les participations de Bell SA sont réunies pour la première fois au sein du groupe Bell.

1957

Le chiffre d’affaires de Bell SA dépasse pour la première fois les 100 millions de francs suisses.

1956

Reprise de l’entreprise Fleischtrocknerei Domenig AG à Arosa (déménagement à Churwalden en 1964).

1948

Mise en service d’un site de production à Lausanne (Grand-Pré) le 1er septembre 1948.

1946

Ouverture d'une succursale à Genève.

1945

Décès de Rudolf Bell-Fischer, dernier descendant masculin de la dynastie Bell.

1938

Paul O. Althaus crée dans son atelier le logo avec un jeu de caractères ancien.


1936

Pour la première fois de son histoire, Bell SA enregistre une perte d’env. 46 000 francs.

1933

25e anniversaire (depuis l’inauguration de la fabrique sise Elsässerstrasse en 1908).

Inauguration d’un site de production à Zurich-Altstetten.

Création de la caisse de pension Bell, l’une des premières du genre en Suisse – issue de la fusion de la Fondation de pension de Bell SA (employeur ; depuis 1924) et de la Caisse de pension du personnel de Bell SA (employés ; depuis 1927).

1931

Ouverture d'une succursale à Winterthur.

1928

Le magasin de fruits et légumes d’Ernst Dreyfus, acquis au moment de la création de la société Samuel Bell Söhne AG en 1908, est détaché puis dirigé indépendamment de Bell par le fils de l’ancien propriétaire sous la raison sociale de « Frutta AG ».

Depuis octobre, Bell apparaît avec un logo complémentaire à la cloche :

1926

Par votation dans le canton de Bâle-Ville, le peuple crée les conditions qui permettront à l’entreprise de construire son propre abattoir. Quatre ans plus tard, le Conseil fédéral accepte le recours de l’association des bouchers de Bâle, reléguant le projet d’abattoir aux oubliettes.

1923

Acquisition de terrains supplémentaires à l'Elsässerstrasse pour la construction d'un propre abattoir.

1921

Première participation à l’étranger, à Berlin (Faupel & Haake, « Efha-Werke »).

1920

Première participation en Suisse (Gebrüder Moser AG, Schaffhouse).

1914

En raison de l’éclatement de la Première Guerre mondiale, 46 des 123 succursales sont fermées temporairement ou définitivement en 1914.

1913

Mise en service de l’entrepôt frigorifique à l’Elsässerstrasse le 1er mai, avec la tour Bell haute de 40 mètres. Constitution d’une alliance (« Bell-Allianz ») avec l’Union suisse des sociétés de consommation (USC) de l’époque, l’actuelle Coop. Inauguration de succursales à Berne.

1912

Raccourcissement de la raison sociale en «Bell SA». Ouverture de succursales à La Chaux-de-Fonds et à Lausanne.

1911

Ouverture de succursales à Lucerne, Bienne et Neuchâtel.

1910

Première convention collective de travail avec l’association des travailleurs de l’alimentation et secteurs connexes, qui fusionnera par la suite avec d’autres associations pour former la Fédération du commerce, des transports et de l’alimentation (FCTA).

1909

Inauguration d’une succursale ainsi que de douze points de vente au total à Zurich.

1908

Inauguration le 26 octobre 1908 d’une nouvelle usine érigée sur le terrain de l’entreprise, qui occupe 65 personnes.

Bell crée le symbole de la cloche, le premier véritable logo de l’entreprise.


1907

Fondation de l'«Aktiengesellschaft Samuel Bell Söhne». Acquisition d'un grand terrain situé Elsässerstrasse 174 - 188 à Bâle (domicile social actuel).

1907

Création de la société anonyme « Samuel Bell Söhne ». Acquisition d’un grand terrain à Bâle, Elsässerstrasse 178 (l’actuel siège de la société).

1906

Le 3 août 1906, inauguration des « Central-Hallen » (Halles centrales) à l’angle des rues Streitgasse/Weisse Gasse, après des travaux d’agrandissement de grande envergure de l’ancien magasin de Bell. Celles-ci sont considérées comme le premier centre commercial de Bâle et même de Suisse : des magasins pour tous les produits alimentaires sont réunis sous un même toit.

1904

Rachat des immeubles contigus Weisse Gasse 19 et 17.

1899

Création de la société en nom collectif « Samuel Bell Söhne » : Eduard Bell (* 1867; † 1936), Samuel Bell-Vollenweider (* 1873; † 1934) et Rudolf Bell (* 1878; † 1945), à laquelle participait également le père Samuel Bell-Roth. 14 employés. Au moment de la création de la société, celle-ci acquiert également les immeubles Streitgasse 20 et, en face, Weisse Gasse 21, servant de local de vente à partir du 1er novembre 1899. Après le décès de son épouse en 1899, Samuel Bell-Roth épouse Anna Baur en 1902.

1897

Après les années de formation et de voyages du fils de Samuel Bell-Roth, Rudolf, une charcuterie est mise en service le 1er octobre 1897 dans la cour intérieure de la boucherie « Ochsenmetzg » qui celui-ci dirigera.  La même année, le père Samuel Bell-Roth se retire du comptoir de vente de la boucherie « Ochsenmetzg »

1890

Inauguration de la première succursale de la famille Bell à Bâle, Spalenberg 13. Celle-ci sera dirigée par Eduard, le fils de Samuel Bell-Roth à partir de 1893.

1882

Samuel Bell-Roth achète l’immeuble contigu Streitgasse 11 et agrandit sa boucherie « Ochsenmetzg ». 

1869

Samuel Bell-Roth (* 1840 ; † 1920), fils de Johann Rudolf Bell-Stork, inaugure sa boucherie « Ochsenmetzg » à Bâle, Streitgasse 13, le lundi de Pâques 29 mars 1869.

1834

Samuel Bell-Löhrer s'établit comme boucher et comptoir à vin à la Barfüsserplatz 17. Son plus jeune fils Johann Rudolf Bell-Storck (* 1813; † 1880) passe à la Burgvogtei,  Obere Rebgasse.

1833

Après le cortège « sauvage » de Samuel Bell Löhler le 27 février 1833, organisé sans autorisation, les dispositions jusqu’alors très restrictives régissant le carnaval ont été assouplies et des prescriptions nettement plus généreuses furent introduites. Depuis, le traditionnel « Morgestraich » marque l’ouverture du carnaval à 4 heures du matin.

1823

Samuel Bell-Löhrer reprend l'auberge «Zur Sonne» à la Obere Rheingasse.

1818

Samuel Bell-Löhler rachète l’auberge de son arrière-grand-père, « die Krone », à Kleinhüningen.

1816

Le fils de Johann Rudolf, Samuel Bell-Löhrer (* 1792; † 1851), acquiert la citoyenneté bâloise.

1803

Johann Jacob Bell (* 1760) et Johann Rudolf Bell-Strübin (* 1764 ; † 1827), deux petits-fils de Laurenz Bell, s’établissent à Bâle et deviennent propriétaires d’étals de viande de la « Neuen Schol » dans cette ville, Weisse Gasse 7.

1718

Laurenz Bell (* 1689 ; † 1759), un boucher originaire de Lorraine, s’établit à partir de 1713 à Kleinhüningen où il achète l’auberge « Zur Krone » en 1718.

Communications aux médias

06.06.2018

Emission réussie des droits de souscription de Bell Food Group : 99.15% des droits de souscription pour de nouvelles actions nominatives ont été exercés

La période de souscription pour les nouvelles actions nominatives dans le cadre de l’augmentation de capital ordinaire avec droits de souscription de Bell Food Group AG (« Bell Food Group ») a pris fin aujourd’hui à 12h...

Plus